LA FEMME COMME CHAMP DE BATAILLE


MATEI VISNIEC

 

PUBLIC CONCERNÉ

DE LA 3ÈME À LA TERMINALE



DURÉE DU SPECTACLE

1h15



DÉBAT AVEC UN HISTORIEN

ET UNE MILITANTE FÉMINISTE

OU AVEC UNE ONG PARTENAIRE

40 mn



INTERPRÉTATION

Audrey LANGE

Lucilla SEBASTIANI



MISE EN SCÈNE

Lucilla SEBASTIANI



CRÉATION

SAISON 2017/2018

PISTES PÉDAGOGIQUES


  1. Le massacre de Srebrenica : prémices d’une forme d’islamophobie


  1. La montée nationaliste


  1. La destruction des communautés


  1. Le nihilisme de l’histoire


  1. La guerre en ex-Yougoslavie : regard de la communauté européenne


  1. Le droit à la différence, acceptation de l’autre


  1. Le viol des femmes, arme de guerre


  1. Le rôle et la place des femmes dans les guerres


  1. Le droit des femmes


  1. La parole, outil de guérison

TARIF :


990 € jusqu’à 100 élèves

puis 8 € /élève supplémentaire


Débat offert


Déplacement offert en Île de France

NOS INTERVENANTS

SOAD BABA AISSA

Militante féministe

Membre du réseau Education Populaire

Membre de la direction de Femmes Solidaires



                                        


Née en 1961, en France, de parents algériens, je suis la 9ème d'une famille de 11 enfants. Militante associative féministe au sein du mouvement féministe français et européen, je conduis des actions d'éducation populaire sur les questions de laïcité, d'égalité, d'universalité des droits fondamentaux des femmes.


Etre femme bi nationale ou migrante, nous plonge plus rapidement dans le combat contre l'injustice et les inégalités au sein de nos familles et au sein de la société. Nous restons confrontées à l'injustice sociale, au sexisme, à la xénophobie, et à la pression communautaire liée à la montée des intégrismes religieux.

En France, en Europe, dans le monde, les droits des femmes sont un véritable enjeu planétaire. Lorsque j'ai rejoint l’association Femmes Solidaires, puis le Réseau d'Education Populaire (REP), je me suis engagée dans un travail d'éducation populaire féministe et laïque auprès des associations, des organisations politiques, des femmes et des jeunes.


Je suis membre de la Direction nationale de Femmes Solidaires. Cette association, créée il y a 70 ans, a été pionnière dans de nombreux domaines concernant les droits des femmes (allocations familiales à partir du premier enfant, la lutte contre le sexisme, les stéréotypes dans les manuels scolaires, l'éducation non sexiste, le statut des femmes migrantes, etc).

Fondatrice en 2011 de l'Association pour la Mixité, l'Egalité et la Laïcité en Algérie, je travaille en lien direct avec le Collectif AMEL en Algérie au sein du Réseau International Féministe et Laïque, qui a regroupé dès sa création en 2013, une dizaine d'organisations féministes des différents continents (Europe, Afrique, Asie, Amérique).


Tout au long de l'année sur le terrain, notre association est du côté et aux côtés des femmes dans tous les milieux sociaux - femmes touchées par la crise économique actuelle et la pauvreté ou victimes de violences - femmes à qui l'égalité et le respect de leurs droits sont refusés, qui fuient leur pays en guerre ou parce qu’elles sont menacées en tant que femmes - femmes dont la liberté de disposer de leur corps est mise à mal par la montée de l’obscurantisme et des intégrismes. Notre association dispose d’un statut consultatif spécial auprès des Nations Unies, et nous pouvons ainsi porter dans cette instance internationale les aspirations et les attentes de toutes ces femmes afin que leurs droits avancent en France et dans le monde.


Le principe d'égalité des droits entre les femmes et les hommes doit être considéré comme une question politique de premier plan pour la garantie des libertés.



2018 : Rencontre mensuelle d'éducation populaire avec la troupe du Pompon autour de la pièce " Pendant ce temps Simone Veille " au théâtre de la Contrescarpe

2008 : " Caravane venue du Sud " qui a mobilisé les femmes des deux rives de la Méditerranée contre l’intégrisme religieux et pour le respect des droits des femmes

2004 : Campagne 20 ans Barakat (20 ans, ça suffit ! pour l’abrogation du Code de la famille algérien).


Interviews et publications :

9 janvier 2017 - Candidat du Peuple, candidat du 11 janvier, lettre ouverte à Jean-Luc Mélenchon, co-autrice avec Alberto Arricruz

23 juin 2016  - Musulmane sociologique Institut-tribune-socialiste. Publications - Laïcité-laïcités, Débats ITS

7 janvier 2014 – Agir contre les massacres des femmes, pour en finir avec le féminicide – co-autrices Soad Baba Aïssa, Chahla Chafik, Berfin Dilav, Virginie Dusen, Sylvie Jan, Gönül Kaya, Rhodi Mellek, Canan Polat, Sabine Salmon et Sebahat Tuncel

14 août 2013 – Interview dans le journal El Watan : La laïcité et la liberté de conscience, des questions universelles »

18 décembre 2012 – Le bruissement des femmes battantes – soirée organisée par « Au nom de la mémoire » et Médiapart 

7 mars 2011 – Afghanes ou Algériennes : un seul combat ! article publié dans Respublica

25 novembre 2010 – Algérie : Halte à l’arbitraire et au piétinement des droits des femmes.

 

VINCENT DRAY

Historien et enseignant





                                    


Chercheur associé à l’Institut de recherche sur les transports, l’énergie et la société (IRTES-RÉCITS), Université de Technologie Belfort-Montbéliard, Vincent Dray est historien, titulaire d’une thèse de doctorat en histoire contemporaine et qualifié par le CNU dans la section 72 (épistémologie, histoire des sciences et des techniques).


Il a effectué ses recherches aux Etats-Unis (2005-2006 : Visiting Scholar à l’Université Johns Hopkins, Baltimore, USA ; 2001-2014 : missions de recherche dans les archives universitaires, Columbia University, Harvard, MIT, Johns Hopkins et aux National Archives and Records Administration.

Par ailleurs, il exerce comme professeur d’histoire-géographie du second degré au Lycée Teilhard de Chardin (Saint-Maur des Fossés - France). Ses travaux, menés avec des lycéens, portent sur les pratiques citoyennes de diffusion des savoirs et des connaissances de l’histoire contemporaine (pratiques médiatiques, démocratie technique, construction des mémoires). En particulier il développe un programme, en partenariat avec des acteurs extérieurs, sur les conflits et les mémoires des sociétés civiles aux XXe-XXIe siècles.



Publications récentes

- « Le discours sur la technologie aux États-Unis dans l’entre-deux-guerres (rencontre, mobilité, diffusion et construction) », Artefact, 2017.

https://journals.openedition.org/artefact/687

- « Démocratie technique et politique de la science au cours du second XXe siècle », in Yves Claude Lequin et Pierre Lamard (dir.), Éléments de démocratie technique, Belfort, Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, 2014.



Travaux récents

En partenariat avec la compagnie de théâtre, l’Embellie Turquoise et des élèves de Première scientifique : « La guerre dans les Balkans, conflit fin de siècle et mémoire des sociétés civiles : quelle guerre, quelle violence, quel ancrage européen » ?