L’INATTENDU


FABRICE MELQUIOT

 

L’HISTOIRE



Liane, une femme seule dans sa chambre.

Qu’est devenu l’amant de Liane, cet homme noir, disparu un jour en traversant le fleuve ?

Située dans une Louisiane mythique, un monde où Noirs et Blancs d’habitude ne se mêlent pas, l’histoire est celle d’une perte. Dans ce bayou imaginaire livré au racisme, où règne la violence des « milices », ces deux-là vivaient à l’écart. Désormais, Liane est seule, seule avec elle-même, seule avec le souvenir de cet amour qui ne la quitte pas. Liane ne veut pas croire à sa disparition et s’accroche à l’espoir de son retour.
Ses mots laissent éclater un corps à corps avec le manque, une rébellion face à la disparition d'un amour.

Certains matins, quand elle se réveille, apparaissent sur le parquet de sa chambre, comme par magie, des flacons de verre de couleurs différentes.
Lorsqu’elle les respire, elle y trouve un souvenir d'elle et de son amant disparu. Chaque couleur révèle une page de sa vie.



Son histoire, qui se déroule sur huit années, émerge à travers un jeu de mémoires où, presque comme une fantaisie, le voyage s’écrit de bouteilles colorées, lampes magiques des souvenirs. L'inattendu est le seuil qui divise le présent et le passé dans la mémoire flottante de Liane. Revivent alors les souvenirs, proustiens, à travers ces flacons de couleurs, qui vont du noir du deuil pour la perte de son homme au blanc saturé de toutes les expériences comprimées dans une vie qui continue, désespérée mais chargée de sensations et désirs...



L’Inattendu, c’est la disparition inexpliquée de l’amour.

L’Inattendu est l’histoire de cette quête de soi à travers l’absence de l’autre, du combat sans merci d’une femme. Un déchirement intérieur qui se lie à la douleur d'un monde dont les lésions faites de blessures sanglantes, s’exprime en phrases décharnées et résonantes, qui ne sont pas sans rappeler les voix lancinantes et solitaires de Koltès.

Mais L’Inattendu est aussi un message d’espoir et de vie. C’est une invitation au voyage, à ouvrir les yeux sur l’extérieur, à détourner le regard de Soi pour le poser sur l’Autre.

Une prise de conscience de la dureté du monde, pour se réconcilier avec lui et renaître plus libre.



Fabrice Melquiot nous offre un voyage fantastique, étrangement poétique, parfois violent, drôle et désespéré à la fois, pour nous délivrer cette histoire d'amour, de guerre, de deuil et de renaissance.





PUBLIC CONCERNÉ

DE LA 4ÈME À LA TERMINALE


DURÉE DU SPECTACLE

1h10



BORD DE SCÈNE AVEC L’ARTISTE

40 mn



INTERPRÉTATION


Lucilla SEBASTIANI



MISE EN SCÈNE


Arnaud BEUNAICHE



CRÉATION


En 2014



EXPLOITATION À PARIS


Théâtre Douze

Décembre 2014

PISTES PÉDAGOGIQUES

À TÉLÉCHARGER SUR LE SITE


  1. L’énonciation : L’Inattendu de Fabrice Melquiot, un monologue polyphonique à la situation d’énonciation complexe


  1. Le travail du deuil


  1. Racisme et citoyenneté

TARIF :


790 € jusqu’à 100 élèves

puis 7 € par élève supplémentaire


Bord de scène offert


Déplacement offert sur Île de France